GBS SERVICES·NAO

NAO 2022

Nous attendions que la direction fasse sa communication sur les NAO et elle vient juste de tomber.

Pour les personnes extérieures à GBS SERVICES et qui nous suivent attentivement, voici les principales dispositions de ces NAO 2022 :

  • Enveloppe individuelle de 2.8% avec un talon de 25€ (talon = toute personne augmentée bénéficiera à minima du talon) et hors promotion (seulement changement de catégorie socio professionnelle),
  • Enveloppe spécifique de 0.2% pour la réduction des écarts salariaux entre les femmes et les hommes,
  • SMIC GBS SERVICES qui passe de 1.910€ à 1.940€, hors enveloppe,
  • NAO rétroactive au 1er janvier 2022,
  • Mobilité :
    • Maintien des IK vélo à hauteur de 0.25 cts le km dans la limite de 200€ par an,
    • Maintien de la prise en charge des équipements de sécurité à hauteur de 50€,
  • Tickets restaurants portés à 9.48€,
  • Tutorat : prime forfaitaire annuel de 250€ brut,
  • Prime de cooptation de 800€ brut : si un salarié trouve un candidat externe et qu’il finit par être embauché à l’issue de la validation de la période d’essai,
  • Journée de solidarité chômée et payée le lundi de pentecôte,
  • Chèques CESU : 4 tranches 100€, 200€, 300€ et 400€ avec une prise en charge par l’employeur de 50%,
  • Journée handicap :
    • Nombre de jours de congés pour un parent ayant un enfant en situation de handicap qui est porté de 4 à 5 jours,
    • Pour la constitution d’un dossier RQTH ou son renouvellement ou pour les parents constituant un dossier pour son enfant en situation de handicap, 5 demi-journées d’absences payées.
  • Berceaux : 3 berceaux supplémentaires aux 2 berceaux déjà existants.

Comme vous avez pu le lire, nous ne sommes pas signataires tandis que la CFE et la CGT le sont.

Pourquoi nous ne sommes pas signataires ?

Nous attentions de ces NAO une augmentation générale pour palier à l’inflation très importante sur 2021. Mais, la direction préfère rester sur de l’individuel en proposant seulement un talon de 25€, ce qui représente une augmentation de 1.28% soit, très loin des 2.8% d’inflation.

Qui plus est, nous espérions enfin obtenir une vraie reconnaissance financière de tout le travail accompli malgré le contexte particulier de la crise sanitaire via le versement de la prime Macron : prime exonérée de cotisations sociales et fiscales. Mais avant même que nous puissions discuter d’un quelconque montant, la direction a balayé du revers de la main cette demande.

Et dernière chose, le télétravail. Nous demandions deux choses : le versement d’une prime énergie et la remise en négociation de l’accord télétravail, ce dernier point ne leur coutait rien. Mais là aussi, nous avons essuyé un refus. Nous ressentons un très fort blocage de la direction vis-à-vis du télétravail. Le chemin risque d’être long et tortueux avant de pouvoir améliorer notre accord TAD avec un nombre de jours plus important et une prime TAD. Mais, vous nous connaissez, nous ne lâcherons pas !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s