GBS SERVICES·Négociations en cours

Réunion du 28/05 : Coup de gueule du matin VS Après-midi plus zen et constructive

Des négociations qui avaient bien commencées mais qui finissent en eau de boudin….

smiley énervé

Alors que nous étions en de bonne voie pour obtenir des moyens et un formalisme intéressant lors de la négociation du PAP (protocole d’accord pré électoral), deux organisations syndicales (en sommeil) prennent la parole à la table des négociations face à la direction pour dire « attention, nous ne souhaitons pas que les organisations syndicales (dont ils font parti normalement) composent les bureaux de vote tenus sur Nanterre et aient les informations sur les listes d’émargement car on ne peut pas leur faire confiance, ils vont mettre la pression aux salarié(e)s et nous ne voulons pas que les salarié(e)s soient harcelé(e)s »
Une fois que la bombe touche le sol, que fait -on ? Quand deux organisations syndicales dénigrent les IRP ouvertement à la table des négociations, on se dit que le fond n’est pas loin !
Le monde à l’envers est bien là 😉 : Lorsque la direction de bonne foi voulait donner à toutes les organisations syndicales par souci d’équité les informations normales d’une élection mais que certaines organisations syndicales disent « oula surtout pas, ne nous faite pas confiance »……
Le plus drôle dans l’affaire est que les deux seules organisations syndicales présentes (pour l’instant) sur Nanterre sont celles qui s’opposent à la présence, à l’information et l’implication des organisations syndicales dans ces élections…. Il ne faudrait pas bousculer leurs petites habitudes et tant pis pour les salarié(e)s…

Pour les moyens supplémentaires idem, nous souhaitions une enveloppe d’heures afin de pouvoir investir plus de personnes et ouvrir aussi la porte à d’autres organisations syndicales. La aussi, les deux organisations syndicales préfèrent multiplier le nombre de déplacement sur site. Aussi, de juillet à octobre, vous verrez tous les mois pléthores d’IRP comme neuf (certains n’ont pas beaucoup servi depuis 2017 😉).
Enfin, nous espérons que vous comprendrez que nous ne pourrons pas signer un accord fait à partir d’une image si négative des IRP. Nous sommes personnellement fiers du travail et de l’implication de l’ensemble de nos élu(e)s. Depuis 2017, nous avons gagné en professionnalisme et en crédibilité face à la direction. Vous êtes de plus en plus nombreuses et nombreux à faire appel à nous et nous avons eu de belles réussites en termes d’accords et d’avancées sociales.
Ce n’est donc pas à nous d’avoir honte d’être IRP,  syndicalistes et/ou adhérent(e).
La honte est dans le camp des IRP qui débarquent en réunion sans avoir travaillé les sujets.
La honte est dans le camp des IRP qui sont absents des réunions depuis plus d’un an.
La honte est dans le camp des IRP qui « négocient » le PAPE mais zappent complètement l’égalité professionnelle. En effet, une organisation syndicale a quitté les négociations à midi. Nous sommes certes déçus mais pas étonnés, l’égalité professionnelle et l’éthique ne sont pas sa priorité selon ces propres dires.

dj-smiley-émoticône-clipart-cartoon-grenouille-zen-fond-transparent

Notre journée n’a cependant pas été perdue. L’après-midi, nous avons avancé sur l’égalité professionnelle, les axes de travail sont cohérents et structurés et notre demande de travailler à partir de l’index égalité professionnel instauré par l’état a été acté par la direction.
Le plan d’action sur l’égalité professionnelle devrait être positif 😉. Nous ferons un article en suivant avec plus de détails sur ce sujet.

Nous avons aussi avancé sur le sujet de l’intéressement des salarié(e)s de la ligne achat. Afin de ne pas faire d’erreur dans la précipitation, les salarié(e)s des achats seront rattaché(e)s aux fonctions transverses et pourront bénéficier d’un intéressement sans aucune ambiguïté 😉.
Avant fin juin 2020, nous devrons renégocier l’accord d’intéressement en totalité. Cela nous laisse du temps pour discuter avec l’ensemble des salarié(e)s des objectifs passés et à venir pour faire un point qualitatif.

Donc, si nous devions résumer, une journée en demi-teinte. Une déception importante sur le PAP et l’attitude de certains mais des discussions intéressantes avec la direction, une bonne nouvelle pour les salarié(e)s des achats et des objectifs pleins la tête pour notre délégation de négociation.

2 commentaires sur “Réunion du 28/05 : Coup de gueule du matin VS Après-midi plus zen et constructive

  1. Salut à vous
    en lisant les infos liées à la première partie de la réunion, cela ressemble plus que fortement à de la discrimination syndicale d’OS envers d’autres OS, et c’est tout autant répréhensible qu’une discrimination entre employeur et OS…
    Etienne

    J'aime

  2. Bonsoir, oui c’est tout à fait cela. C’est même pire car avec ce genre d’attitude toutes les OS perdent en crédibilité et en force face à la direction. Nous aurons le dénouement demain matin avec la fin de la négociation du PAP (protocole d’accord électorale)

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s