Négociations en cours

Baptême des fiches de poste

Vous êtes très nombreux à nous avoir contacté après avoir reçu un courrier de la direction contenant votre nouvel intitulé de poste et parfois un changement d’échelon (classification).

Vos principales questions sont :

  • Est-on obligé de signer ?
  • Quelles sont les conséquences sur notre salaire ?
  • A qui pouvons-nous porter réclamation ?

Pour commencer, vous n’avez aucune obligation de signer ! Personne ne peut vous reprocher de quelconque façon de ne pas signer et renvoyer ce document.

Ce courrier ne peut avoir aucune incidence négative sur votre salaire. Votre salaire ne peut être revu à la baisse sauf en cas de réduction du temps de travail, mais même là, votre taux horaire doit rester le même que lorsque vous étiez à temps complet.

En cas de désaccord sur le nouvel intitulé de poste, vous pouvez soit vous adresser à votre manager de proximité, soit à vos élu(e)s qui sont à votre entière disposition.

Sachez par ailleurs que nous avons d’ores et déjà contacté l’assistance juridique de la CFDT en local afin d’avoir un avis « expert et factuel » sur le sujet. Dès que nous aurons un retour nous vous en ferons part.

Pour finir, « l’uniformisation » des appellations de tous nos postes de travail chez GBS Services n’est qu’une infime partie du travail encours actuellement sur les classifications. Nous sommes en pleine rédaction d’un article sur le sujet suite à nos échanges avec la direction le 12 septembre dernier (encore un peu de patience ;-)).

A très bientôt.

Votre CFDT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s