GBS SERVICES·Mutuelle et Prévoyance·Négociations en cours

Journée du 25 Juin

C’est bien installé dans le train qui nous mène vers Nantes que nous vous faisons un compte rendu de notre journée de négociation.

Une matinée plutôt positive où nous avons quasiment acté les accords sur le fonctionnement des IRP et le droit syndical. Une seule vérification reste en cours en rapport avec les moyens attribué au RS (représentants syndicaux).

Nous avons aussi avancé sur le plan d’action égalité professionnelle et parentalité.
Une première victoire importante est l’accord de la direction sur l’instauration d’une «grille société». Elle sera instaurée dans l’accord GEPP « gestion des emplois et des parcours professionnel ».
D’autres revendications de la CFDT ont été acceptées telles que, l’enveloppe annuelle d’augmentation hors NAO pour la régularisation des écarts homme/femme, la création d’une commission pour étudier en amont des NAO les possibles problématiques entre femme et homme.
Des actions et un élan positif à suivre de près sur le terrain, nous devons en local challenger nos directrices et directeurs afin que chaque site reflète la volonté affichée au siège.

Avant la restitution du bilan mutuelle 2018, nous avons fait le point sur les échanges à venir la semaine prochaine.
Aussi, nous avons évoqué le sujet de la mobilité verte et de l’accord sur les petits et grands déplacements.
La direction souhaite que les « actions » de mobilité verte soient discutés en local afin qu’elles soient plus en adéquation avec le site et les besoins des salarié(e)s.
Au niveau national, nous l’étendrions aux actions environnementale pour avoir un vrai plan d’action d’entreprise responsable. Nous avons bien entendu accepté cette méthodologie qui est en adéquation avec la philosophie de la CFDT et dans la continuité du pacte signé en mars dernier.

Pour clôturer la journée, nous avons eu la présentation du bilan «mutuelle 2018».
Le sujet de la mutuelle est pour nous très délicat (pour un certains nombres d’entre vous également 😉) et nous avons été assez déçu du dossier présenté qui était trop sommaire.
Dans le document présenté, nous n’avions pas le détail par catégorie socioprofessionnelle, par région et nous n’avions pas non plus de détail sur l’utilisation du réseau « Santéclair » qui a fait débat en 2017. Il manquait également des préconisations claires, chiffrées avec exemple de prestation.
Notre problématique avec le conseil de l’entreprise reste inchangée, des commerciaux entrainés mais sans les connaissances techniques pour répondre à nos questions.
Nous avons d’ailleurs abordé le sujet des conjointes des salariés qui a aujourd’hui ne bénéficient pas de la prime accouchement alors qu’elles cotisent.
Le fait que SIACI est décidé en 2017 de sortir cette prestation du « catalogue prévoyance » pour le rajouter en santé fait que les dispositions conventionnelles TP ne s’appliquent plus et c’est donc l’accord santé ainsi que sa grille qui s’appliquent. Or, ni sur l’accord ni sur la grille des garanties, il est spécifié que seules les femmes salariées sont concernées par cette prime.
Le conseil (SIACI) et la direction doivent revenir vers nous sur ce sujet. Nous espérons pourvoir régler le sujet sans passer par l’ACOSS et la DIRECCTE cette fois ci 😉.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s