CSE·EQUANS·GBS SERVICES·NAO

Prime de Partage de la Valeur

Vous avez été informés via la webex EQUANS BUSINESS SUPPORT du versement de la prime de partage de la valeur.

Les militant.es CFDT d’EQUANS France avaient alerté leur fédération sur le pouvoir d’achat des salarié.es d’EQUANS France. Suite à cette alerte, notre fédération CFDT a écrit un courrier fin juin à M. HARDOUIN, directeur général d’EQUANS France lui demandant :

  • D’engager des négociations urgentes des salaires en dehors des NAO,
  • D’élargir les accords de télétravail existants dans le même contexte que la crise covid en allant au-delà des accords,
  • De faire un état des lieux des bas salaires afin de prendre des décisions urgentes les concernant.

Suite à ce courrier, la direction d’EQUANS France a provoqué une première réunion le 21 juillet où la CFDT était représentée par Laurent GROLIER, DSC d’INEO, et Jérôme Billaud, DS d’EBS. C’est lors de cette réunion que la direction d’EQUANS France nous a annoncés avoir fait le choix de prendre une décision unilatérale concernant le versement de la prime de partage de la valeur proposée par le gouvernement et se décomposant comme suit :

–              une prime d’un montant de 600€ pour les salarié.es dont le salaire mensuel de référence est inférieur ou égal à 2.000€ brut pour une activité à temps plein,

–              une prime d’un montant de 400€ pour les salarié.es dont le salaire mensuel de référence est supérieur à 2.000 € brut et inférieur ou égal à 3.000€ brut pour une activité à temps plein.

Concernant notre entité, EQUANS Business Support, l’annonce officielle du versement de cette prime aux instances a été faite lors du CSE du mardi 13 septembre où les élu.es ont été informés et ont dû ensuite rendre un avis. L’ensemble des élu.es CFDT s’est abstenu. Même si le versement de cette prime reste une bonne nouvelle pour l’ensemble des salarié.es, nous regrettons que cette prime n’ait fait l’objet d’aucune discussion avec les organisations syndicales représentatives d’EQUANS France dont nous faisons partie. La CFDT avait déjà préparé des propositions concrètes qui auraient été sans doute mieux acceptées par l’ensemble des salariés. Avec une inflation de près de 5.9% depuis le début de l’année, une augmentation des salaires pour le plus grand nombre d’entre nous plutôt que le versement d’une prime aurait été plus significative et se serait inscrite dans la durée alors qu’une prime reste du « one shot », un pansement pour une inflation qui ne cesse malheureusement d’augmenter.

La CFDT d’EQUANS France ancrée dans un vrai collectif groupe a rédigé une déclaration que vous pourrez lire ICI qui a été ou sera lue dans l’ensemble des CSE d’EQUANS France où la CFDT est présente.

Nous espérons que la direction tiendra compte du contexte économique et social que traverse nos pays et l’ensemble des salarié.es d’EQUANS France. Nous ne manquerons pas de faire de vraies propositions pour pallier la baisse du pouvoir d’achat de nos salarié.es. Nous avons déjà alerté notre direction que la CFDT ne pourra accepter des NAO en dessous de nos espérances.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s