Autres·GBS SERVICES

Note de cadrage TAD

Ca faisait quelque temps que l’on vous en parlait, la note de cadrage a enfin été envoyé à l’ensemble des salarié.es de GBS SERVICES.

Cette note de cadrage vient ajuster l’accord télétravail négocié en 2018 chez GBS SERVICES, les principales modifications sont sur les critères d’éligibilité et le nombre de jour de TAD.

Sur le mois de septembre, nous resterons sur la base de deux jours obligatoires en présentiel pour l’ensemble des salarié.es de GBS SERVICES contrairement à ce qui avait été annoncé courant juin, la crise sanitaire n’évoluant pas dans le bon sens.

A partir du 1er octobre, nous devrions revenir à la normale avec trois jours de présentiel obligatoires. Ce qui signifie que :

  • Les salarié.es à temp plein bénéficieront de deux jours de TAD,
  • Les salarié.es à temps partiel travaillant 4 jours par semaine bénéficieront de 1 jour de TAD par semaine,
  • Les salarié.es à temps partiel travaillant moins de 4 jours par semaine n’auront plus accès au TAD.

Concernant cette dernière catégorie de salarié.es, nous sommes désagréablement surpris de voir que pour quelques salarié.es à la marge, la direction n’a souhaité faire aucun effort. Et comme vous nous connaissez si bien, nous nous sommes pas privé de leur dire. Leur réponse a été assez éloquente, c’est une note de cadrage, ce qui fait qu’elle est non négociable.

Nous avions pourtant émis en amont nos souhaits sur cette note, souhaits qui n’ont finalement pas été repris à 100%, voir notre mail ci-dessous. Peut être parce que nous sommes aussi la seule OS à avoir émis des préconisations.

«  Suite au CSE de la semaine dernière et votre information sur la note de cadrage, nous souhaiterions exprimer nos souhaits pour l’après covid.

Les points à ajuster sont selon nous les personnes éligibles et le nombre de jour de TAD.

Pour les personnes éligibles, il nous parait important que chaque salarié.e, qu’importe son contrat, puisse bénéficier du TAD soit CDI-CDD-Intérimaire-Alternant et suivant ce que nous avons pu vivre lors de la crise sanitaire, une période d’ancienneté de 3 mois serait finalement suffisante.

Concernant le nombre de jour de TAD, à minima 2 jours de TAD par semaine toujours sur la base du volontariat devrait être de mise pour les personnes à 100%.

Pour les personnes à temps partiels à 80% et les mi-temps thérapeutique, nous recommandons un jour de TAD et pour les personnes à moins de 80%, nous pourrions reprendre la base de notre accord et leur autoriser un jour de TAD tous les 15 jours.

Nous espérons être entendu sur ces différents points.

Les salarié.es se sont habitués au TAD, ils l’ont vécu pendant plus d’un an en marche forcée. La direction se doit aujourd’hui de faire un geste pour les personnes souhaitant continuer à travailler de leur domicile.

Merci de nous avoir lus. »

Nous avons déjà indiqué à la direction que nous ne pouvions rester sur les bases d’une note de cadrage et qu’il était nécessaire d’ouvrir de réelles et sérieuses négociations sur le télétravail après la crise sanitaire que nous avions vécu et que nous vivons encore. Le nombre de jour de télétravail et la prise en charge des frais inhérents au TAD sont des sujets prépondérants. Le message a été passé, mais la direction nous as clairement annoncé que ce n’était pas leur priorité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s