GBS SERVICES·Négociations en cours

Un travail et un acharnement payant !

La grande majorité de notre équipe syndicale est occupée à travailler sur le projet Bright et la négociation de l’accord d’accompagnement social.

Nous avons choisi d’affronter le projet non pas à la Don Quichotte en nous débattant stupidement contre des moulins à vent mais avec lucidité et réflexion.

Nous avons étudié les scénariis possibles pour tous les salarié.es, que ce soit ceux ou celles partant.es chez Newco ou ceux ou celles restant.es chez GBS Services. Nous avons discuté avec plusieurs personnes concernées par le transfert des dossiers, avec des personnes ne souhaitant pas être transférées chez Newco, etc…. Tous ces échanges avaient pour but d’inventorier au maximum les conséquences directes ou indirectes de ce projet pour les salarié.es.

Une fois ce travail bien entamé, nous avons pu construire les revendications les plus urgentes, celles qui sont indispensables à l’accompagnement des salarié.es qui subiront les premiers impacts dès le mois de juin.

Après d’âpres négociations, des échanges et des compromis, nous sommes arrivés à un consensus avec la direction et la majorité de nos demandes a été acceptée. Cet accord d’accompagnement social se concentrera donc sur les salarié.es impacté.es par le transfert d’activité entre Nanterre et Villeurbanne.

Vous trouverez ci-dessous les grandes lignes que nous avons négociées dans cet accord :

  • Une prime de 1.000€ brut versée en one shot pour les personnes étant amenés à changer de dossier/client,
  • Une prime de 200€ par mois pour les tuteurs/accompagnateurs au changement de métier et/ou de dossier. Les tuteurs devront être officialisés, ils bénéficieront de cette prime s’ils ont formés/accompagnées leurs collègues pendant à minima 5 jours dans le mois. Cette prime sera existante jusqu’en décembre 2021.  Mais nous avons réussi à faire ajouter une revoyure de l’accord à la fin de l’année si le transfert d’activité et les formations ne devaient pas être totalement terminées.
  • Un engagement de la direction à prendre en considération l’intégralité des Heures Supplémentaires jusqu’à la fin de l’année, payée ou récupérée au choix du salarié.es.

Grâce à l’accord social Européen, les salarié.es étant amené.es a changé de métier suite à ce transfert d’activité auront droit à une prime de mobilité organisationnelle d’un mois de salaire.

D’autres mesures d’accompagnement ou même d’aide à la mobilité externe sont prévues dans l’accord. Nous les détaillerons plus amplement sur notre zest d’infos.

Vous le comprendrez, nous serons donc signataire de cet accord d’accompagnement qui nous tenait particulièrement à cœur pour les salarié.es impacté.es par ce transfert.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s