Autres·GBS SERVICES

Mes adieux à GBS SERVICES

De Jasone MORAN BESSIERE, DS CFDT de GBS SERVICES :

Cet article sera le second depuis que je suis élue chez GBS Services où je parle de moi.

Moi en tant que personne et non pas simplement élue.

Le 3 juillet prochain, je quitterai GBS Services pour intégrer une autre société du groupe Engie.

C’est une décision qui n’a pas été facile à prendre mais qui m’était nécessaire en tant qu’individu.

Il y a deux grandes raisons pour lesquelles j’ai entamées des démarches de mobilité en début d’année.

La première est en lien avec mon métier de comptable que j’exerce maintenant depuis 19 ans. Ce métier que j’ai souhaité dès l’âge de 12 ans mais qui, aujourd’hui, ne me satisfait plus. La digitalisation, le découpage des tâches et les stratégies modernes de services administratifs font que je n’ai plus la stimulation et la motivation de continuer dans cette voie. L’évolution de mes ambitions professionnelles a pris forme et je me suis lancée à la conquête d’un nouveau métier dès janvier.

La seconde raison, elle s’impose à moi depuis plus de 3 ans. C’est la blessure encore béante de ce que l’on appelle maintenant « l’affaire de voyeurisme de Toulouse ». Avec la crise Covid qui a débuté en mars 2020, le procès a encore une fois été reporté et cela a sans doute été LE  report de trop.

J’ai l’impression d’être prisonnière de la  guerre de 100 ans. De 2015 à fin 2018, j’étais prise dans une bataille silencieuse, sournoise et douloureuse. En 2019, j’ai été au front d’un champ de bataille ouvert, de la chair à canon à l’ancienne. Aujourd’hui, mon corps et mon esprit sont fatigués.

 Ne vous y trompez pas, je ne baisse pas les bras, je n’abandonne pas. Je vais simplement faire une pause, céder une bataille afin de ne pas me perdre et revenir encore plus forte.

Il m’est devenu trop pénible de continuer à arpenter les couloirs du site Basso Cambo, trop pénible de garder une attitude politiquement correcte avec mes bourreaux d’autrefois. Il y a des batailles où les risques sont trop grands, les pertes trop importantes et la victoire fade.

Je ne regrette aucune de mes actions, ni chez INEO Cap ni chez GBS Services. J’ai connu de très belles personnes qui sont devenu(e)s des ami(e)s, j’ai connu une évolution de carrière remarquable et surtout je me suis épanouie en tant que syndicaliste.

Enfin, la CFDT m’a permis de grandir et mon seul regret en partant sera de laisser mon rôle de déléguée syndicale et tout ce qu’il m’a apporté. Mais là encore, je préfère, et ce qui me connaisse bien n’en serons pas étonnés, penser à tout le positif que je garde dans ma valise. Des échanges par milliers avec des salarié(e)s, des collègues, des managers, bref des personnes qui ont élargi ma vision des choses, m’ont ouvert l’esprit, qui m’ont grandi, une section syndicale formidable, des personnes précieuses à mon cœur qui reprendront mon flambeau avec brio, je n’ai aucune doute sur ce point.

De nombreuses batailles sont devant eux, devant vous. Je continuerais de les suivre, de les lire et à les soutenir comme je le pourrais. Leur motivation, leur implication continueront de payer, petit à petit.

Je m’excuse si cet article était trop long. Comme je le disais (écrivais) plus haut, il est rarissime que je parle de moi dans le cadre de mon mandat mais il me semblait important de faire mes adieux officiellement et convenablement. Peux importe ce que dirons les personnes mal intentionnées, je pars pour me reconstruire et revenir plus forte car je change d’entreprise mais pas de syndicat, peut être qu’un jour prochain nous nous recroiserons au sein du groupe Engie 😉.

Je vous remercie pour votre lecture et vous souhaite une bonne continuation.

Que la force mais surtout l’unité soit avec vous toutes et tous.

Un commentaire sur “Mes adieux à GBS SERVICES

  1. Jasone, au nom de la CFDT je tiens à te remercier.
    Te remercier d’avoir dans un premier temps, avec ton collectif, mené la CFDT à place actuelle dans l’entreprise.
    Mais nous avons surtout été bluffés par ta capacité à tenir le cap, celui de La Défense des victimes de cette affaire de Toulouse, et ce malgré les énormes pressions que tu as eu à subir. Cette posture a sans doute été très importante pour ces victimes et l’est toujours Aujourd’hui, tu peux en être fière ! Nous le sommes…
    N’ai crainte pour ta succession, elle est déjà prête, opérationnelle et bénéficie de tout le soutien que peut lui apporter la coordination CFDT du groupe ENGIE, nous ne lâcherons rien !
    Te concernant, la CFDT sera là pour toi à ton point de chute n’en doutes pas, c’est la moindre des choses que nous pouvons faire pour toi, en attendant que tu remette le costume.
    Merci encore pour tout
    Sébastien MICHEL
    Coordinateur CFDT du groupe ENGIE

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s